BIOGRAPHIE JACQUES VALLEY

 

Né le 9 avril 1957, natif de Saint-Jean-sur-Richelieu, Jacques Vallée évolue dans le milieu artistique depuis 1973. En 1985, il offre au public son premier 45 tours, « Je t’aime ». En 1988, à la suite d'un incendie, il doit quitter le groupe MUSK où il se produit à titre de musicien, d’animateur et de chanteur.

En janvier 1989, Jacques choisit de faire carrière comme chanteur soliste. Dès lors, il se produit sur les différentes scènes de cabarets du Québec : Sherbrooke, Sorel, Sept-Îles, Montréal, etc. Sa carrière à peine amorcée, il est invité à venir faire la première partie du spectacle de Johanne Blouin à Sorel. Puis dans la même année, Jacques se voit attribuer le trophée Alys Robi, comme révélation masculine, au Gala cabaret. À la suite de cet événement, il est invité à participer à l’émission "Les Démons du midi" où il interprète la chanson "Mon cœur te dit je t'aime". Au cours des années suivantes, Jacques poursuit sa carrière principalement comme chanteur. Il se fait accompagner par différents groupes lors de festivals ou de spectacles à grands déploiements qui ont lieu tant en Ontario qu'au Québec.

CROONER

DSC_3210-8x12-corrigée.jpg

Le spectacle « Cabaret » présente, en chansons et en danses, quelques-uns des meilleurs moments de la chanson populaire québécoise, américaine et française. Dans un enchaînement de séquences ininterrompues, il entraîne le spectateur dans l’univers du french-cancan, du charleston, de Jacques Normand, d’Elvis, du rock and roll des années 50-60, des Classels, des années folles de Jeunesse d’aujourd’hui, de la musique country et du célèbre comique des « Aventures de Ti-Gus 

DSC_3162-8x12-corrigée.jpg

En 1990 et 1993, Jacques poursuit des cours de chant et d’art dramatique. Il participe à un casting où il est sélectionné comme comédien de soutien dans le film « Eddy Live » et dans la série télévisée « Scoop ». Il se voit attribuer un rôle plus important dans le film « La treizième lune ».

En 1998, il enregistre son premier Album, « Transit », qui regroupe des chansons de d’autres artistes et une chanson originale. En 2000, il présente sa revue musicale « Nostalgie » au Théâtre des variétés de Gilles Latulippe à Montréal. Ce spectacle, conçu et produit par Jacques, retrace quelques-uns des meilleurs moments de la chanson populaire et de la danse du 20e siècle, et ce, aussi bien au Québec, en France, qu’aux États-Unis.

Après une tournée au Québec, souhaitant relever un nouveau défi, en 2005, il a créé la revue musicale « Juke Box ». Accompagné de ses danseurs chevronnés, il connaît un vif succès. Pendant cette même période, il enregistre son 2e album intitulé « Juke Box » avec lequel il charme encore une fois son public en leur offrant une rétrospective des « hits » des années 50 à aujourd’hui. Comme animateur, Jacques s’attire la faveur du public avec ses nombreuses parodies et extraits d’humour. Il connaît une forte demande et se produit dans des endroits intimistes tels que Biddeford Maine, Floride. En 2007, il présente son 3e album à sonorité country, "Je chante pour toi".